McLaren (101 points) conserve le quatrième rang devant Renault (68 points) ; suivent Toro Rosso (55 points), Racing Point (52 points), Alfa Romeo (35 points), Haas (28 points) et Williams (1 point). Vettel, qui a pris la tête de la course, effectue un premier relais de trente-sept tours puis laisse les commandes à Leclerc, non sans avoir perdu du temps dans le trafic. Está basado en los Campeonatos de Fórmula 1 y Fórmula 2. Le 14 avril 2019 à Shanghai est disputée la 1000e course de l'histoire du championnat. Bottas n'étant à aucun moment inquiété pour assurer le doublé, le podium se joue également au départ, quand Sebastian Vettel, qui parvient à se porter à la hauteur des Mercedes au bout de la ligne droite, bloque ses roues, vire large, et laisse Max Verstappen s'infiltrer devant lui : la troisième place est au bout pour le pilote néerlandais, dont la Red Bull s'avère sur cette course plus performante que les Ferrari, ni Vettel, ni Leclerc qui termine cinquième n'ayant réussi le menacer en échangeant tour à tour leurs positions. The video game is the eleventh installment of the franchise, and it features all twenty-one circuits, twenty drivers and ten teams … Carlos Sainz Jr. et Alexander Albon partent de la cinquième ligne. Lors d'une course ponctuée par trois sorties de la voiture de sécurité dans sa deuxième partie (après un accrochage entre Grosjean et Russell au trente-sixième tour, l'abandon de Pérez en piste au quarante-quatrième tour et un accident impliquant Räikkönen et Kvyat au cinquantième tour), Antonio Giovinazzi mène un Grand Prix pour la première fois de sa carrière, pendant quatre tours, avant son arrêt au stand. Charles Leclerc réalise la deuxième pole position de sa carrière, en se montrant dominateur lors de ses deux tentatives en Q3 que son coéquipier Sebastian Vettel ne dispute pas en raison d'un problème de pression d'air sur sa SF90. Pour la quatrième fois en six courses, les Mercedes monopolisent la première ligne de la grille de départ. Lewis Hamilton remporte sa cinquième victoire de la saison - la soixante-dix-huitième de sa carrière - et permet à Mercedes Grand Prix de rester invaincue en neuf courses (depuis le Grand Prix du Brésil 2018), sans franchir la ligne d'arrivée le premier. Pierre Gasly est sixième, à égalité de points avec le septième, Carlos Sainz (95 points). Max Verstappen, auteur du cinquième temps, s'élance de la troisième ligne, devant Kevin Magnussen ; ils précèdent Carlos Sainz Jr. et Kimi Räikkönen, alors que Lando Norris et Daniel Ricciardo occupent la cinquième ligne de la grille de départ. Il procède alors à un deuxième arrêt pour chausser des pneumatiques tendres et réalise le meilleur tour en course dans sa trente-sixième boucle. Charles Leclerc obtient sa deuxième pole position consécutive, la quatrième de sa carrière au terme d'un véritable jeu de dupes lors de la phase finale des qualifications. Le quintuple champion du monde britannique reste un solide leader du championnat avec 197 points ; il devance son coéquipier Bottas (166 points) alors que Verstappen (126 points) passe devant Vettel (123 points) et s'empare de la troisième place ; Leclerc suit avec 105 points. Alors tout ça ne fait que nous coûter de l’argent. Le quintuple champion du monde britannique prend un meilleur départ que son coéquipier qui patine légèrement à l'extinction des feux, puis s'échappe, mène la course de bout en bout, n'est jamais inquiété et s'impose pour la deuxième fois consécutive de la saison, entendant à l'arrivée le traditionnel « Get in there Lewis! Lewis Hamilton, qui n'a besoin que d'une huitième place en cas de victoire de Bottas pour remporter un sixième titre mondial, part de la troisième ligne, devant Alexander Albon ; ils sont suivis par les McLaren de Carlos Sainz Jr. et Lando Norris. La sixième place se joue entre Pierre Gasly (77 points), Carlos Sainz (76 points) et Alexander Albon (74 points) ; suivent Sergio Pérez (43 points), Daniel Ricciardo (38 points), Lando Norris et Nico Hülkenberg, tous deux à 35 points. Chez les constructeurs, Mercedes (438 points) devance Ferrari (288 points) et Red Bull Racing (244 points). Kimi Räikkönen, cinquième, réalise sa meilleure qualification avec Alfa Romeo et partage la troisième ligne avec Romain Grosjean. Le changement intégral de l'unité de puissance de la W10 de Valtteri Bottas le reléguant en fond de grille, Max Verstappen, auteur du troisième temps, part en première ligne derrière Hamilton. Chez les constructeurs, derrière le champion Mercedes Grand Prix (652 points), le podium est définitif, avec la Scuderia Ferrari (479 points) suivie par Red Bull Racing (366 points). Pierre Gasly termine au sixième rang, devant Kevin Magnussen, qui prend le meilleur sur Carlos Sainz Jr. et Daniil Kvyat, alors que Romain Grosjean marque son premier point de la saison, en sauvant sa dixième place face à Alexander Albon. Hamilton remporte son Grand Prix national pour la sixième fois, nouveau record de victoires à Silverstone. Carlos Sainz Jr. termine cinquième, empêchant, pendant près de quarante tours, Pierre Gasly, à plusieurs reprises en mesure d'utiliser son aileron arrière mobile, de le dépasser. Dès le quinzième tour, Vettel est arrêté par son stand ; cette stratégie lui permet de prendre les commandes de la course à partir du vingt-troisième tour, après les arrêts d'Hamilton, Leclerc et Bottas. Cette défense musclée vaut à Leclerc un avertissement sous forme de drapeau noir et blanc. Plus proches des Ferrari que lors des essais libres, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas suivent en deuxième ligne. Sebastian Vettel dépasse les deux McLaren en sept tours, s'installe au cinquième rang et se ménage un écart suffisant pour chausser des gommes tendres à deux tours de l'arrivée et s'attribuer le point du meilleur tour dans la dernière boucle. Il ressort évidemment en tête, la voiture de sécurité s'écarte au vingt-troisième tour, puis il s'échappe et s'impose, se payant même le luxe de refuser à son stand un arrêt supplémentaire pour passer les gommes tendres et, avec des pneus durs qui ont déjà couvert trente-deux tours, de réaliser le meilleur tour en course dans l'ultime boucle pour porter son score à 26 points. Le Grand Prix automobile du Canada 2019 (Formula 1 Pirelli Grand Prix du Canada 2019) disputé le 9 juin 2019 sur le Circuit Gilles-Villeneuve, est la 1004e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il est le premier pilote Ferrari à gagner à Monza depuis Fernando Alonso en 2010. The 2019 Brazilian Grand Prix (formally known as the Formula 1 Heineken Grande Prêmio do Brasil 2019) was a Formula One motor race that was held on 17 November 2019 at the Autódromo José Carlos Pace in São Paulo, Brazil. Charles Leclerc s'impose devant Hamilton et Bottas qui monte sur son quarantième podium ; Vettel marque le point supplémentaire accordé à l'auteur du meilleur tour. Le Monégasque, qui a dominé toutes les séances d'essais libres et paraissait en mesure de se battre la pole position s'élancera de la huitième place. Romain Grosjean et Kevin Magnussen, les pilotes Haas remontent dès lors aux mêmes rangs tandis que Hamilton, auteur de deux sorties de piste durant la course et initialement onzième, marque les deux points de la neuvième place. Il devance Lewis Hamilton de 206 millièmes de seconde lors de leurs dernières tentatives en Q3. L'Australien est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille du prochain Grand Prix. Verstappen (162 points) se rapproche du Finlandais, Vettel suit avec 141 points et Leclerc reste cinquième, avec 120 points ; suivent Gasly (55 points), Sainz (48 points), Kvyat (27 points), Räikkönen (25 points), Norris, Ricciardo (22 points), Stroll et Magnussen (18 points). Les commissaires le pénalisent d'un recul de trois places sur la grille ; il s'élance en deuxième ligne derrière Lewis Hamilton. Lors de la Q3, son ultime temps lui permet de devancer son coéquipier Sebastian Vettel de plus de sept dixièmes de seconde (le plus important écart creusé cette saison en qualifications entre le premier et le deuxième) pour réaliser la troisième pole position de sa carrière ; la première ligne est verrouillée par les voitures de Maranello pour la deuxième fois de la saison après Bahreïn. Daniel Ricciardo est sur la quatrième ligne, devant Lando Norris. Il dépasse Juan Manuel Fangio (cinq titres), à un sacre du record détenu par Michael Schumacher depuis 2004. L'épreuve se dispute pour la vingt-neuvième fois depuis 1991 sur le circuit catalan (contre neuf fois à Jarama, cinq fois à Jerez et quatre fois au Parc de Montjuïc). Pierre Gasly (69 points) et Carlos Sainz Jr. (58 points) restent sixième et septième devant Alexander Albon (42 points), Daniel Ricciardo (34 points) et Daniil Kvyat (33 points). Williams ne compte toujours aucun point en dix courses. McLaren (121 points) est quasiment assuré de finir quatrième, devant Renault (83 points) ; suivent Racing Point (65 points), Toro Rosso (64 points), Alfa Romeo (35 points), Haas (28 points) et Williams (1 point). 《f1 2019》는 코드마스터즈가 개발하과 배급한, 2019 포뮬러 원과 포뮬러 2 챔피언십의 공식 비디오 게임이다. Es el duodécimo título de la serie de Fórmula 1 desarrollado por el estudio. Victime d'un accrochage avec Carlos Sainz Jr. au premier virage, Alexander Albon, dernier après deux tours, effectue de nombreux dépassements et se classe cinquième ; il est élu « pilote du jour ». Pierre Gasly (13 points) repousse Kimi Räikkönen au septième rang (12 points). Max Vertsappen est troisième avec 27 points, devant Charles Leclerc (26 points, avec celui de son meilleur tour à Bahreïn). Le fabricant unique Pirelli ne propose plus que trois couleurs de pneumatiques lisses cette saison : tendres (rouge), médiums (jaune) et durs (blanc). Charles Leclerc boucle le premier tour en tête devant Sebastian Vettel alors que Max Verstappen, vainqueur des deux précédentes éditions à Mexico, perd toute chance d'abord en accrochant Hamilton (ils partent tous les deux dans le gazon) puis, au quatrième tour, en crevant en tentant de dépasser Bottas ; il repart dernier alors qu'Hamilton se retrouve cinquième. Si les quatre premières places sur la grille sont les mêmes qu'à Bakou deux semaines plus tôt, le pilote monégasque est accompagné, en troisième ligne, par Pierre Gasly ; les Haas-Ferrari de Romain Grosjean et Kevin Magnussen se partagent la quatrième ligne, suivies par Daniil Kvyat et Lando Norris, auteur du onzième temps mais qui bénéficie de la pénalité d'un recul de trois places de Daniel Ricciardo. Valtteri Bottas, dominateur au volant de la W10, prend le meilleur sur Lewis Hamilton lors de ses deux tentatives dans la troisième phase des qualifications et réalise la septième pole position de sa carrière avec 23 millièmes de seconde d'avance sur son coéquipier. Red Bull se rapproche (52 points) ; Renault et Alfa Romeo Racing totalisent 12 points et McLaren et Haas 8 points. Le 20 février, Daniil Kvyat chausse les pneus les plus tendres de la gamme Pirelli sur sa Toro Rosso-Honda STR14 et domine le plateau en 1 min 17 s 704, une seconde plus rapide que le temps de Pierre Gasly lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne 2018[32]. Sergio Pérez, après une belle manœuvre sur la McLaren de Lando Norris, lui ravit la septième place dans le dernier tour. Nico Hülkenberg, remonté du onzième rang sur la grille, se classe septième, contenant un groupe compact constitué de Kimi Räikkönen, Lance Stroll, Daniil Kvyat, qui prend le dernier point en jeu, et Pierre Gasly, onzième pour sa première course avec Red Bull Racing. Il n'obtempère pas par la suite quand son stand lui demande de laisser repasser Charles Leclerc et l'opération se passe donc dans les stands, via un undercut : le Monégasque est arrêté au vingt-et-unième tour et Vettel, resté en piste jusqu'à la vingt-sixième boucle, rentre au stand en laissant les commandes à Hamilton et ressort derrière Leclerc. Cette troisième place du quintuple champion du monde britannique, qui s'adjuge le point bonus du meilleur tour en course, permet à Mercedes Grand Prix de conquérir son sixième titre des constructeurs consécutif depuis 2014 et l'avènement des moteurs turbo hybrides. Drivers competed for the title of World Driver… », Federation Internationale de l'Automobile, Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2019, Fédération internationale de l'automobile, Grand Prix automobile des États-Unis 2019, Présentations F1 2019 : les dates à retenir, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Championnat_du_monde_de_Formule_1_2019&oldid=177375468, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. El Gran Premio de Austria de 2019 fue la novena ronda de la temporada 2019 de Fórmula 1.Se disputó del 28 al 30 de junio en el Red Bull Ring, ubicado en Spielberg (). Les autres écuries suivent dans l'ordre : les Mercedes sont en deuxième ligne, Valtteri Bottas, troisième devant Lewis Hamilton, les Red Bull sont en troisième ligne où Max Verstappen et Alexander Albon réalisent le même temps au millième de seconde, et les McLaren en quatrième ligne, Carlos Sainz Jr. septième précédant Lando Norris.

Mengoni Dimmi Quando, Roberto Di Matteo Squadre Allenate, Solo Grazie Accordi, Cappella Degli Scrovegni Vizi E Virtù, Hola'' In Italiano, Multitasking Iphone 11, Karaoke Pooh Chi Fermerà La Musica, Mauro Repetto 2020, Storia Della Canzone Riassunto,